Climatsfrance_01
press to zoom
Evolution_energie_01
press to zoom
RT2012 et PASSIVHAUS
press to zoom
1/1
L'énergie et la construction passive

En climat océanique dégradé ou semi-continental, comme dans notre région, on chauffe une construction plusieurs mois par an pour avoir une sensation agréable de chaleur.

LE CONFORT THERMIQUE.

La combinaison des trois formes de propagations de la chaleur, conduction, rayonnement et convection, crée la sensation de confort intérieur, sans oublier l'habillement.

Mais la température de l'air, son humidité et la vitesse à laquelle il se déplace sont aussi des éléments essentiels au bien être intérieur d'un logement.

La notion de construction passive met en évidence qu'un bâtiment peut s'auto-réguler et être confortable grâce aux apports gratuits de source d'énergie et avec un minimum de dispositifs techniques consommateurs d'énergie.

LA REGLEMENTATION.

Le Grenelle Environnement septembre et décembre 2007, visent à prendre des décisions à long terme en matière d'environnement et de développement durable, en particulier pour restaurer la biodiversité par la mise en place d'une trame verte et bleue et de schémas régionaux de cohérence écologique, tout en diminuant les émissions de gaz à effet de serre et en améliorant l'efficience énergétique.

Evolution des besoins calorifiques d'une maison individuelle.

La RT 2012 est la règlementation thermique obligatoire en France pour répondre aux exigences du grenelle de l'environnement.

La construction passive sera la base indispensable pour la RT 2020.

Il est malheureusement impossible de faire une comparaison entre la RT 2012 et le passif.

RT 2012 : 50 KWh ep/m²/an d'énergie primaire. Elle prend en compte l'énergie primaire de  5 usages : Chauffage, climatisation, eau chaude sanitaire, éclairage et les auxiliaires électriques de ventilation et pompes.

 

Trois critères pour répondre aux exigence de la RT 2012

Bbio : Besoin bioclimatique. 

CEP  : Coefficient d'énergie primaire.

TIC  : Température intérieur conventionnelle.

 

Passivhaus (Maison passive) : 50 KWh ef/m²/an d'énergie finale. Il prend en compte tous les usages. Le chauffage est calculé en énergie utile, inférieur à 15 KWh/m²/an.

Le PHPP (Passive House Planning Package) est l'outil de conception et de validation pour l'attribution du labelle passif. En France la Maison France Passive est le seul organisme en France habilité à réaliser la certification européenne Bâtiment Passif (Passivhaus).